Résilier son assurance auto sans vendre sa voiture : les pièges à éviter

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles vous pouvez être amené à résilier votre police d’assurance automobile. Parmi les principales : la nécessité de vendre ou de transférer la voiture, le désir de changer de compagnie d’assurance. Vous pouvez le faire si vous avez trouvé de meilleures conditions ou en raison de modifications de la police sans préavis.

Quelle que soit la raison de la résiliation de votre assurance automobile, il est important d’être prudent. Le processus implique une procédure qu’il faut respecter pour éviter de perdre du temps et de se voir infliger une amende. Toutefois, voici les pièges à éviter.

A lire aussi : Quel est l’intérêt de l’achat de voiture en ligne ?

Délai de résilience d’assurance

La première question est : quand dois-je le faire ? La première chose à savoir dans ce cas est que vous devez informer la compagnie de votre intention de résilier votre assurance.  Cela doit se faire au moins 30 jours avant l’expiration de la police. Sinon, elle sera renouvelée automatiquement et vous devrez attendre l’année suivante pour changer d’assurance. Cela peut être gênant, surtout si le prix a été augmenté ou si vous avez trouvé une autre assurance qui vous couvre mieux.

Procédure de résiliation d’une assurance automobile

La décision de résilier votre assurance automobile doit être communiquée à la compagnie par écrit. Nous vous recommandons d’envoyer une notification à votre assureur soit par bureau fax, télégramme ou lettre recommandée.

A lire en complément : Quelle est la meilleure marque de pneu voiture ?

Il s’agit d’une méthode sécurisée et la demande sera enregistrée de manière permanente.  Par ailleurs, certains assureurs vous permettent de résilier votre police par téléphone ou par le biais de leur site web. Dans ce cas, vous devez demander qu’une confirmation écrite vous soit : envoyée par courriel ou par télécopie afin d’éviter d’éventuels imprévus.

Si vous achetez une assurance automobile en ligne

Si vous souscrivez une assurance automobile en ligne, vous disposez de 14 jours civils pour annuler la police. Vous devez notifier votre assureur par lettre recommandée ou autre support en indiquant la demande d’annulation. La compagnie d’assurance, tant qu’elle respecte le délai de 14 jours, ne peut appliquer aucune sanction économique.

Aucune de ces conditions n’est généralement remplie et vous souhaitez mettre fin au contrat avant son expiration ? Les conséquences dépendront de l’entreprise avec laquelle vous avez contracté. Si vous n’êtes pas : satisfait des services fournis vous pouvez résilier la police.

La question des payements

L’autre chose que vous devez savoir, c’est que cesser de payer n’est pas synonyme de l’annuler. Cela entraînera des problèmes. Par exemple, la société peut réclamer le montant dû par le biais d’une procédure judiciaire. En outre, elle peut vous inclure dans une liste de défaillants. Cette situation vous affectera à l’avenir lorsque vous voudrez demander un prêt ou souscrire une autre assurance.

De plus, dans le cas où vous cessez de payer les reçus d’assurance, la compagnie a le droit de refuser de vous couvrir. Elle peut aussi refuser de vous fournir les services que vous aviez contractés, ce qui est dangereux en cas d’accident.

Mentionner l’intention et les bonnes raisons de résiliation

Concernant le contenu du message, vous devez préciser votre intention de résilier l’assurance et les données du véhicule concerné. De plus, ajoutez les données de l’assuré, le numéro de la police contractée et la date de notification. Il y a trois raisons pour lesquelles vous pouvez vous désinscrire sans problème avant l’expiration du contrat d’assurance. Premièrement, si l’entreprise modifie la couverture ou les prix. La seconde, si les exigences en matière de risque conducteur changent et que la réduction ne s’applique pas à votre reçu.

Enfin, vous êtes dans le délai de 14 jours pour résilier une assurance après avoir été : contractée en ligne. Dans ces trois situations, vous avez le droit de résilier le contrat. Au contraire, si vos raisons ne sont pas l’une de celles-ci, la décision dépendra de l’entreprise et de ses conditions. La compagnie d’assurance est : tenue d’informer le preneur d’assurance par écrit et deux mois à l’avance de tout changement. Cela peut être dans les conditions de la police ou de son intention de ne pas renouveler le contrat. Si aucune des parties ne prend de décision, un renouvellement automatique de la police sera : appliqué annuellement.

vous pourriez aussi aimer