Accrocher un porte-vélo sur l’attelage : tous les éléments à savoir

Un porte-vélo est toujours indispensable pour faciliter vos déplacements lors des vacances, des weekends, etc. L’installation d’un porte-vélo sur un attelage n’est pas bien compliquée. Si vous êtes un bon bricoleur, vous pouvez vous en sortir haut la main en suivant les étapes requises. En cas de doute, vous avez aussi le choix de faire appel à un professionnel.

Réunir tous les outils nécessaires pour cette installation

Une fois que vous vous êtes décidé sur le type d’attelage qu’il vous faut, vous pouvez prévoir tous les outils requis pour son installation. Là encore, avant de rassembler les équipements nécessaires à sa pose, vous devez comprendre son style. Quelques indications sur son emballage peuvent vous mettre la puce à l’oreille.

A lire aussi : Comment acheter des pièces d’occasion de qualité pour voiture ?

Mis à part le matériel fourni avec votre porte-vélo, vous allez devoir prévoir une clé Allen et un tournevis. Afin de pouvoir détacher plus facilement votre porte-vélo à tout moment, gardez-les bien rangés non loin.

La fixation du porte-vélo sur les parties métalliques du véhicule

Dès que tous vos outils sont réunis, vous allez pouvoir passer à l’installation. Votre travail va ici consister à accrocher l’attelage et le visser sur la boule localisée en bas de la malle. Vous allez procéder comme si vous allez mettre en place une traction de caravane.

A lire en complément : Rénovation de la peinture de votre voiture : ces 5 astuces vont vous aider

Pour le cas d’un porte-vélo suspendu, vous allez devoir insérer le dispositif au haillon du coffre. Pensez aussi à installer les cales antivibrations sur la carrosserie de votre voiture.

Afin que cette installation puisse être commode, n’hésitez pas à faire votre achat dans une boutique spécialisée comme France Attelage où vous pourrez acheter des équipements homologués suivant les normes européennes.

Emplacement du système de verrouillage et des feux arrière

Vérifiez si vous avez bien placé le porte-vélo sur la boule d’attelage. Place maintenant à la fixation du système de verrouillage. Afin de prévenir d’éventuels accidents, le vélo doit effectivement être bien attaché. Mettez les sangles de sécurité afin qu’il puisse tenir correctement. Vous pouvez opter pour les modèles dotés de courroies métalliques équipées d’un cadenas. Vous pouvez aussi envisager d’utiliser un système antivol. À la fin de votre travail, vous aurez éventuellement à faire quelques installations électriques.

A propos du choix d’un porte-vélo adapté à votre auto

Afin de vous faciliter grandement la vie, il existe désormais un large choix de porte-vélo parmi lesquels vous pouvez choisir. En fonction des modèles que vous choisissez, il peut s’installer sur le toit. Il va donc nécessiter une barre sur toit du véhicule et sera ainsi en mesure de transporter environ 1 à 4 vélos.

Vous pouvez rencontrer des porte-vélos à installer sur le coffre de la voiture. Très pratiques, ils sont tout simplement à accrocher derrière la voiture à l’aide de la barre de fixation. Le seul bémol est qu’il peut vous empêcher d’avoir plus de visibilité pour l’arrière de la voiture.

D’autres modèles de vélo à installer sur une boule d’attelage ou à l’intérieur. du coffre sont également disponibles. Vous pouvez les choisir selon la disposition que vous voulez avoir.

Les précautions à prendre pour éviter tout accident sur la route

Lorsque vous décidez d’accrocher un porte-vélo sur votre attelage, pensez à bien prendre certaines précautions afin d’éviter tout accident sur la route. Assurez-vous que vos vélos sont correctement fixés à votre porte-vélo avant de prendre la route. Ils doivent être solidement attachés pour éviter qu’ils ne tombent pendant le trajet.

Vérifiez régulièrement les attaches du porte-vélo pendant le trajet pour éviter qu’il ne se détache ou ne bouge trop. Vous pouvez aussi utiliser des sangles supplémentaires pour renforcer la fixation et garantir une sécurité optimale.

Pensez à bien respecter les limitations de vitesse lors du transport de vos vélos. Les vitesses élevées peuvent affecter l’équilibre du porte-vélo ainsi que celui des vélos eux-mêmes et augmentent aussi le risque d’accident.

Veillez toujours à ce que votre visibilité arrière soit dégagée en cas d’utilisation d’un support de coffre ou de toit. Pensez à bien installer votre dispositif tout en adaptant votre conduite en conséquence : rétroviseurs plus prononcés dans certains cas notamment.

N’oubliez pas qu’une fois arrivé à destination, vous devez retirer vos vélos du support afin qu’ils ne gênent pas les autres conducteurs lorsqu’ils passent près de votre voiture.

Les réglementations en vigueur pour l’installation d’un porte-vélo sur l’attelage

Pour installer un porte-vélo sur votre attelage, vous devez être en conformité avec certaines réglementations. En France, la loi impose que le porte-vélo ne dépasse pas les dimensions maximales de l’arrière du véhicule. Vous devez noter qu’en cas d’accident lié à une mauvaise installation du porte-vélo, l’utilisateur pourrait être tenu responsable et risque une amende allant jusqu’à 750 € ainsi qu’une immobilisation immédiate du véhicule. Il est donc primordial de se renseigner au préalable auprès des autorités compétentes afin d’être sûr que son dispositif répond aux normes en vigueur.

Il existe aussi des obligations supplémentaires pour ceux qui conduisent avec un support fixé sur leur voiture : les rétroviseurs doivent pouvoir donner une vision suffisante derrière soi, tout comme les indicateurs lumineux doivent être fonctionnels afin d’informer clairement votre intention lorsqu’il s’agit, par exemple, de changer de voie ou de tourner.

Avant toute utilisation, vous devez vérifier si vous êtes en conformité avec les réglementations en vigueur pour éviter les amendes et la perte de points.

vous pourriez aussi aimer