ASR et ABS, quelles sont les différences ?

Nul doute sur le fait que le système de freinage soit un système très indispensable en conduite. Figurant parmi les nombreux équipements de voitures de dernière génération, il assure la sécurité d’un conducteur au volant. Même s’ils ont un même but au départ, il existe plusieurs systèmes de freinage qui se diffèrent sur quelques points. Découvrez dans cet article les différences entre le système ASR et le système ABS.

Ce qu’il faut savoir sur l’ASR et l’ABS

Ces deux systèmes sont très importants pour assurer un bon freinage à une voiture, garantissant ainsi la conduite à tous les conducteurs.

A découvrir également : Quelle voiture Peugeot correspond à mon style de vie ?

L’Anti-Slip Regulation (l’ASR)

L’Anti-Slip Regulation (l’ASR) est un système antipatinage qui garantit l’adhérence des roues motrices d’une voiture, particulièrement lors des démarrages et des accélérations. Très utile, il permet de freiner une roue qui patine (glisse) afin de fournir la disponibilité du couple moteur à la roue qui bénéficie du meilleur appuie au sol. On peut conclure que le système ARS permet d’ajuster la trajectoire et d’éviter les pertes de contrôle du véhicule qui pourraient engendrer des accidents.

De cette façon, le système ASR permet ainsi aux conducteurs de rouler en sécurité lors de la présence de boues, de glace, de verglas ou de neige. Connu aussi sous le nom de TCS (Traction Control System) ou de ASC (Automatic Stability Control), l’ASR est préconisé pour tout type de véhicule.

Lire également : Location de voitures de sport : les meilleurs endroits pour trouver une bonne affaire

Le système ABS (Anti-lock Braking System)

Il est vrai qu’une voiture équipée du système anti-patinage ASR offre plus de sécurité, cependant, il existe d’autres systèmes très utiles. L’Anti-lock Braking (l’ABS) quant à lui est un système (anti-blocage de sécurité) permettant aux roues de ne pas se bloquer en cas de freinage, surtout sur un sol peu adhérent. Le dernier système est ce qu’on appelle l’ESP (Electronic Stability Program) qui est un électro stabilisateur programmé. Pour lui, ils ont placé des capteurs sous chaque roue pour qu’ils envoient des informations sur leur vitesse de rotation. En cas de non-cohérence entre celles-ci par rapport à l’angle du volant, il existe une commande qui permet de corriger la trajectoire afin d’éviter tout dérapage. Ce système de sécurité convient le plus pour des voitures lourdes et est parfait sur des routes sinueuses.

aluminium sport wheel on a black sport car

Différence entre le système ASR et le système ABS

Au vu de l’analyse de chacun de ces systèmes, on obtient une différence nette entre les deux systèmes. On remarque que le système ASR améliore l’adhérence des roues grâce à la disponibilité du couple moteur. Tandis que le système ABS (Anti-lock Braking System) empêche le blocage des roues lorsque la pédale de frein est enfoncée trop brutalement. Ce sont là, deux rôles distincts, mais qui sont très importants pour assurer la sécurité de la conduite. Notez que ces deux systèmes peuvent être complémentaires afin de mieux donner au conducteur, une expérience de conduite agréable et sans risque.

Désactivation du système ASR de sa voiture

Le système ASR peut perturber le bon fonctionnement d’un véhicule, surtout dans les descentes. Ce n’est pas grave, car si vous avez le système ABS, il pourra régler ce problème. Au cas contraire, vous pouvez désactiver le système ASR de votre voiture en appuyant simplement sur le bouton OFF. Ce bouton se situe généralement sur le tableau de bord du véhicule.

Les avantages et inconvénients de l’ASR et de l’ABS

L’ASR est un système qui peut être très utile dans certaines situations. Il permet d’améliorer la traction des roues et donc de réduire le risque de perte de contrôle du véhicule sur route mouillée ou enneigée. Il a ses limites : si les conditions routières sont trop difficiles (forte pente, neige abondante…), l’ASR ne pourra pas empêcher votre voiture de déraper.

Quant au système ABS, pensez à bien vous renseigner. Ce système évite au conducteur le blocage des roues lorsqu’il freine brusquement, ce qui améliore considérablement la sécurité routière et réduit les distances d’arrêt du véhicule.

Même s’ils ont tous deux une fonction importante dans la sécurité routière, ces systèmes présentent aussi quelques inconvénients. Lorsque l’on freine violemment avec l’ABS, par exemple, cela peut provoquer une sensation désagréable sous le pied droit du conducteur et parfois même allonger la distance nécessaire pour arrêter complètement le véhicule. De plus, ils peuvent être coûteux à entretenir. Toutefois, compte tenu des avantages apportés en termes de sécurité, ils constituent sans aucun doute un investissement indispensable pour toute personne préoccupée par son bien-être sur la route.

Enfin, c’est aux conducteurs qu’incombe la responsabilité finale quant à leurs choix relatifs aux systèmes ASR et ABS. Ils doivent prendre soin d’étudier attentivement toutes les options disponibles avant de décider quelles fonctionnalités seront les plus appropriées pour leur situation individuelle. Pensez à bien suivre une formation régulière pour apprendre à bien utiliser ces systèmes indispensables.

Comment choisir entre l’ASR et l’ABS en fonction de ses besoins et de son véhicule

Le choix entre l’ASR et l’ABS dépend en grande partie des besoins et du type de véhicule utilisé. Les conducteurs de voitures légères, par exemple, devraient privilégier l’ABS pour son efficacité à arrêter rapidement une voiture en cas d’urgence. Les propriétaires de camions ou autres véhicules utilitaires peuvent opter pour un système ASR qui améliore considérablement la traction sur les terrains difficiles comme la neige ou le verglas.

En règle générale, il est recommandé d’avoir les deux systèmes dans sa voiture car ils se complètent parfaitement pour offrir une sécurité optimale. Effectivement, l’ASR permettra au conducteur de mieux contrôler son véhicule tandis que l’ABS réduira significativement les distances d’arrêt.

Vous devez noter que certains constructeurs automobiles proposent des packs incluant à la fois le système ABS et ASR ainsi que d’autres aides à la conduite telles que le régulateur limiteur de vitesse ou encore l’aide au stationnement. Ces packs sont souvent plus intéressants financièrement parlant mais vous devez vous adapter aux besoins spécifiques du conducteur.

Avant toute chose, vous devez bien étudier toutes les options disponibles sur le marché avant de prendre une décision quant aux équipements supplémentaires éventuels à installer dans votre voiture. Il peut être judicieux aussi bien en termes financiers qu’en termes pratiques d’équiper sa voiture avec ces systèmes dès lors qu’on achète celle-ci neuve plutôt que de prévoir leur installation ultérieure.

Vous devez noter que la sécurité routière est avant tout une responsabilité partagée entre les conducteurs et les constructeurs automobiles. Les uns doivent respecter scrupuleusement le Code de la route et adopter une conduite responsable, tandis que les autres ont l’obligation d’améliorer constamment leurs technologies pour offrir des véhicules toujours plus sûrs.

Il n’y a pas de réponse unique à cette question car cela dépendra du type de voiture utilisé ainsi que des situations dans lesquelles vous conduisez. Toutefois, si vous avez encore des doutes sur le choix à faire ou si vous souhaitez en savoir plus sur ces systèmes essentiels pour votre sécurité lors de vos trajets, nous recommandons vivement un entretien avec un expert automobile qui saura répondre à toutes vos interrogations et vous aidera à prendre la meilleure décision possible.

vous pourriez aussi aimer