Quel prix pour un bon casque moto ?

1

Quand et pourquoi changer votre casque de moto ?

Vous changez de casque tous les 5 ans, vraiment ?

Il n’est pas fait mention de la durée légale d’un casque de moto dans les réglementations françaises et européennes. Cependant, nous entendons partout dire qu’il faut changer de casque tous les 5 ans. Au risque d’offenser les partisans de cette thèse, le changement de casque tous les 5 ans n’est pas obligatoire. De plus, un casque bien entretenu peut dépasser ce temps supposé.

A lire également : Quel est le prix d'une Moto GP ?

Cela dit, un casque utilisé tous les jours et un casque utilisé 5 ou 6 fois par an ne connaîtront pas la même usure . Une utilisation intense aura un effet sur les mousses, qui finiront par se coudre. Opter pour un intérieur amovible et lavable devrait déjà prolonger la durée de vie de votre casque de moto.

Cependant, votre casque ne durera pas éternellement. Et vous n’avez pas à chercher la date d’expiration, c’est plus compliqué que ça ! Tout est question de fréquence d’utilisation, de matériaux et de construction qualité. Un casque thermoplastique ne durera pas 5 ans alors qu’un casque en fibre de carbone peut atteindre 7 ans.

A lire aussi : Comment assurer une dirt bike ?

Changement de casque suite à un accident

Même un casque en carbone acheté il y a moins de 24 heures devra être changé en cas d’accident ou de chute sur une moto. Rouler avec un casque accidenté équivaut à conduire dans une voiture dont l’habitacle est endommagé. Le casque est le seul élément qui protège vraiment votre tête sur une moto, n’économisez pas sur votre vie !

Changement de casque en raison d’une usure importante

Assurez-vous que l’intérieur de votre casque de moto est toujours en bon état. Les mousses taraudées protègent moins et interfèrent avec le bon ajustement du casque. Idem pour les vis, les charnières et les différents systèmes de verrouillage. Soyez donc très attentif aux signes d’usure. En général, ce sont eux qui vous indiquent quand changer de casque.

Est-ce que tu dois changer un casque qui est tombé accidentellement ?

La plupart des motards se sont déjà posé cette question. Vous n’avez pas besoin de lancer un casque qui est tombé de votre selle ou de vos meubles. Une petite chute ne causera pas de dommages irréversibles. En revanche, une chute violente peut provoquer des microfissures. Évitez donc de jeter votre casque par terre ou contre un mur lorsque vous êtes en colère !

La marque, souvent gage de qualité

Parmi les fabricants les plus réputés, on peut citer Shark, basé en France. Ses casques de moto offrent un rapport qualité/prix souvent imbattable. Nolan, un groupe italien propriétaire des marques X-Lite et Grex, est un must si vous recherchez un casque intégral. Shoei est également une valeur sûre, tout comme Scorpio, HJC, Arai et Schuberth .

A quelques conseils pratiques

L’entretien d’un casque de moto implique de laver régulièrement la coque et les mousses. De cette façon, ces derniers évitent d’être bondés. Lisez attentivement la notice avant le premier nettoyage. Par exemple, les modèles Arai doivent être complètement immergés dans un bain avant de sécher. D’autres ont un intérieur amovible. Dans le pire des cas, la mousse ne pourra pas se détacher.

Nettoyez l’extérieur de votre casque de moto avec des nettoyants à base d’alcool, y compris des nettoyants pour vitres. Appliquez le produit avec un chiffon ou une lingette sans poussière et sans grains afin de ne pas rayer le casque. Pour l’intérieur, utilisez de l’eau savonneuse si les mousses ne peuvent pas être usinées. N’oubliez pas de sécher pour éviter la moisissure.

Certaines des taches les plus tenaces sont des traces de colle provenant d’autocollants. Pour les enlever, chauffer les résidus de colle avec un sèche-cheveux avant de les décoller complètement. Si les traces persistent, versez quelques gouttes de White Spirit et frottez doucement avec vos doigts ou une microfibre tissu. N’utilisez pas d’essence ou de dissolvant pour éviter d’endommager la peinture du casque.

N’oubliez pas de ranger un casque de moto que vous n’utilisez pas. Privilégiez un endroit sec et veillez à ne pas y laisser vos gants et cache-cou, surtout s’ils sont mouillés et sales. L’idéal est d’utiliser le couvre-casque autant que possible pour le ranger tout en laissant la visière entrouverte.

Où mets-tu ton casque de moto ?

Pour commencer, éloignez votre casque du bouchon de carburant. Les vapeurs émanant des solvants et des produits pétroliers provoquent le décollement du polystyrène du calotin. De plus, ne placez pas votre casque de moto sur un objet aux bords tranchants, tels que le rétroviseur et certains dossiers de chaise. Surtout, ne mettez pas le casque sur la selle si votre moto est garée sur la béquille latérale. C’est la principale cause d’une chute malheureuse du casque. L’idéal est de le fixer par la jugulaire à un crochet de selle ou à un rétroviseur. Le moyen le plus simple est de mettre casque sur le sol ou sur une table.

vous pourriez aussi aimer