Comment sangler une voiture sur un plateau ?

1

En cas de panne, de chute ou pour les loisirs, la remorque moto est souvent indispensable. Voici notre guide pratique et nos conseils pour charger une moto, la cercleer et la décharger d’une remorque. (MAI 2019)

Les prérequis avant de charger une moto sur une remorque

  • Une remorque de moto doit être dotée d’un éclairage et d’une plaque d’immatriculation identique à celle du véhicule qui la tracte. Si votre caravane ou remorque a un poids en charge total autorisé (GWW) supérieur à 500 kg, vous devez avoir sa carte grise établie pour qu’elle puisse circuler. Les procédures sont identiques à celles prévues pour une voiture privée ou une voiture d’occasion, selon que vous l’achetez neuve ou non.
  • La remorque doit alors porter une plaque d’immatriculation indiquant le numéro d’immatriculation de sa carte d’immatriculation. L’identifiant régional peut être différent de celui du véhicule tracteur. Une remorque dont le poids est inférieur ou égal à 500 kg ne avoir sa propre carte d’immatriculation, mais il doit néanmoins avoir une plaque d’immatriculation identique à celle du véhicule qui le remorque.
  • Les sangles doivent être en bon état et si possible munies de crochets verrouillables (type mousqueton), afin d’éviter qu’elles ne se desserrent en cas d’âne ou d’autres mouvements prononcés. Vérifiez leur capacité de charge maximale.
  • Le véhicule qui tracte la remorque doit être équipé, bien entendu, d’une boule d’attelage (ou d’un crochet) compatible (attention, il en existe plusieurs types) mais aussi et surtout d’une prise électrique pour pouvoir connecter le câble d’alimentation à l’éclairage de plaque d’immatriculation de la remorque.

En cas de contrôle par les forces de l’ordre, vous devez présenter

  • le certificat d’immatriculation des 2 véhicules,
  • le certificat d’assurance pour les deux véhicules,
  • le certificat d’essai technique du véhicule remorquant le remorque s’il s’agit de l’un de ceux qui ne sont pas exemptés de contrôle technique.

Rappel : Combien coûte l’enregistrement d’une remorque :

A lire aussi : Comment enlever la batterie d'un vélo électrique Bosch ?

Le coût de la carte grise d’une remorque est 1,5 fois le montant du cheval fiscal de votre département. Vous devez également ajouter les frais de gestion et les frais de transport du certificat d’enregistrement jusqu’à votre domicile.

Comment charger une moto sur une remorque (seule)

Il existe plusieurs types de remorques : les remorques à plancher plat, les remorques ferroviaires et les remorques basculantes. Dans tous les cas, la procédure reste la même, l’objectif étant que la moto soit arrêtée d’un côté ou de l’autre, souvent sur un cerceau dédié, et maintenue par des sangles qui la contraignent à la verrouiller. Voici les étapes à suivre :

A lire aussi : Quel âge pour un quad 50cc ?

Étape 1 : Fixer la remorque au véhicule d’abord et avant tout, en s’assurant que la tête d’attelage est bien fixée attaché au crochet. Sinon, quand viendra le temps de charger le vélo, tout se retournera ! Soyez vigilant, certains mécanismes sont capricieux.

Étape 2 : Connectez votre remorque au faisceau de câbles de la voiture via la prise électrique, si elle se trouve sur la route, vous la détruirez en 2 km, si l’éclairage n’est pas fonctionnel, c’est une amende.

Étape 3 : Placez la rampe bien devant le rail, jusque-là, logique, mais surtout, assurez-vous qu’elle est bien engagée et soutenue sur la remorque . Sinon, vous risquez de voir la rampe de la remorque glisser et de faire tomber votre moto.

Étape #4 : Préorganisez vos sangles , surtout si personne ne peut vous aider à tenir le vélo pendant que vous l’attachez.

Étape #5 : Évitez d’utiliser le moteur pour monter la moto sur la rampe, un calage moteur inattendu, un levier d’embrayage qui s’échappe et c’est un désastre. Soit le vélo décolle, soit la rampe s’efface… En outre, si possible, favoriser l’élan. Néanmoins, avec une moto lourde, pas de salut par la force des bras.

Étape #6 : Une fois le vélo en place, avec la roue avant en butée, enclenchez la première pour limiter les mouvements vers l’arrière, ce qui peut modifier la tension des sangles et donc la sécurité de l’ensemble de votre arrimage.

Comment attacher une moto sur une remorque (seule)

Votre moto est sur la remorque, avec un peu de chance, vous avez un support ou un plancher pour la poser sur la béquille. Il s’agira maintenant de mettre vos sangles. Voici comment procéder

Étape 1 : Tout d’abord, choisissez les ancrages les plus solides de votre remorque, et surtout ceux où le crochet de vos sangles ne pourra pas se promener de haut en bas, ou de gauche à droite.

Étape 2 : Les points d’ancrage où vous allez placer le les sangles de la remorque doivent se trouver sur le côté où la moto est en butée. Et suffisamment loin pour qu’il y ait des tensions, c’est ce qui apporte la sécurité.

Étape 3 : Le chemin de vos sangles doit être libre de tout obstacle, ce qui pourrait modifier la tension des sangles une fois qu’elles sont en route. Le meilleur endroit pour mettre des sangles sur une moto est entre les fourches en T. Évitez le guidon autant que possible, car selon les machines, les ponts peuvent être fragiles.

Étape #4 : Si vos sangles sont en contact avec des parties sensibles de vos carénages (ou autres), vous pouvez installer des mousses ou des chiffons pliés pour protéger votre moto.

Étape 5 : Une fois les sangles avant disposées, vous pouvez ajouter une sangle qui maintient la roue arrière en contact avec la remorque, cela l’empêchera de sauter et nous essayons ici d’éviter tout mouvement du vélo.

Étape 6 : Quel que soit le mécanisme de verrouillage de vos sangles (cliquet, pince…), vous pouvez nouer un nœud épais avec le brin flottant de sangle , directement sur la sangle tendue pour éviter tout desserrage.

Étape 7 : Il est possible d’attacher le vélo en prenant de l’adhérence à l’arrière (repose-pieds par exemple), cela réduira l’effort et la compression de la fourche et préservera les joints espion (certains installent des objets entre la fourche inférieure T et le garde-boue pour réduire la compression).

Étape 8 : Vous pouvez également verrouiller le levier de frein avant avec une autre sangle ou une autre corde, afin qu’il freine et épaule définitivement la boîte de vitesses.

Étape 9 : N’attachez pas la moto sur sa béquille , elle pourrait se casser si le stress est trop important, s’il y a trop de mouvements ou simplement si elle est faite de matériaux trop fragiles (comme l’aluminium pour certains).

Étape #10 : Vous y êtes presque, tout ce que vous avez à faire est de supprimer le clés du Neiman et poussez le vélo pour tester votre rangement. Si la remorque se déplace d’un pâté de maisons avec la moto, c’est que c’est bon.

Étape 11 : Oh oui, dernière chose : ROULER FLEXIBLE.

Comment décharger une moto d’une remorque

Êtes-vous arrivé à destination ? Très bien, maintenant tu vas devoir décharger ta moto. Une étape très délicate, voici la procédure.

Étape 1 : Desserrez d’abord les sangles de manière progressive, en commençant évidemment par celle du côté où vous vous trouvez, tout en contrant le mouvement de basculement. Si vous avez un plancher plat, dépliez la béquille latérale pour laisser la moto couler doucement dessus.

Étape #2 : Desserrez la seconde, une fois les deux sangles libérées, positionnez-vous à gauche du vélo et commencez à le reculer. Pensez à placer la rampe aussi correctement que pour le chargement. Le point d’appui de la rampe sur le le sol doit être sain et non bancal.

Étape 3 : Une fois que la roue arrière est proche de la rampe, relâchez complètement le frein avant et ne plus l’utiliser. Si vous paniquez au moment de la descente et bloquez la roue avant de la moto, son poids traînera irrémédiablement la rampe avec elle.

Étape #4 : Pour la raison expliquée ci-dessus, préférez le levier d’embrayage et la boîte de vitesses pour freiner la moto.

Étape 5 : Accompagnez le mouvement au sol et doucement, veillez à ne pas vous laisser emporter par l’inertie de la moto si elle recule trop vite. Félicitations, c’est fini !

vous pourriez aussi aimer